Ref. :  000039977
Date :  2016-06-10
Language :  French
Home Page / The whole website
fr / es / de / po / en

L'axe Ouagadougou - Abidjan: une relation sur quelles bases?


Après un temps de confusion, la justice militaire du Burkina Faso a finalement confirmé qu'elle abandonnait l'audacieux mandat d'arrêt émis contre le président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire Guillaume Soro. La diplomatie a-t-elle prévalu sur la justice? Saura-t-on jamais la vérité sur l'implication supposée de Soro dans le coup d'Etat de septembre 2015 au Burkina Faso?



"Le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire sont deux pays frères", on l'a souvent entendu de la part des responsables politiques de part et d'autre. Mais deux pays frères aux relations en dents de scie. Depuis l'émission en janvier 2016 d'un mandat d'arrêt contre le président de l'Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, une nouvelle crise s'est installée. Monsieur Soro est accusé de soutenir le coup d'Etat de septembre 2015 qui a failli remettre en cause la transition politique au Burkina Faso après la chute du président Blaise Compaoré.

Est-ce peut-être pour mettre fin à la tension et privilégier le bon voisinage? La justice burkinabè après une période de flou, a confirmé l'abandon du mandat d'arrêt. Elle indique s'en remettre à la justice ivoirienne. Mais beaucoup sont ceux qui pensent que cette affaire est ainsi définitivement enterrée. La diplomatie a-t-elle prévalu sur la justice? Saura-t-on jamais la vérité sur les faits reprochés à Monsieur Soro?

Retrouvez Fréjus Quenum et ses invités:

- Alpha Barry ministre des affaires étrangères du Burkina Faso
- Maître Benewende Stanislas Sankara, avocat et homme poitique burkinabé, premier Vice-Président de l'Assemblée nationale burkinabè
- et Emmanuel Dupuis, géopolitiste, spécialiste des questions de sécurité

image


Guillaume Soro est accusé d'avoir soutenu le coup d'Etat de septembre 2015 au Burkina Faso


Countries : 

Rate this content
 
 
 
SEARCH
Keywords   go
in 
Translate this page Traduire par Google Translate
Share

Share on Facebook
FACEBOOK
Partager sur Twitter
TWITTER
Share on Google+Google + Share on LinkedInLinkedIn
Partager sur MessengerMessenger Partager sur BloggerBlogger
Other items
where is published this article: