Ref. :  000014102
Date :  2010-12-14
langue : 
Page d'accueil / Ensemble du site
fr / es / de / po / en

Conseil d'orientation

Source :  GERM


Le Conseil d’orientation du GERM est présidé par Madame Louise Beaudoin, ancienne Ministre des Relations internationales et de la Culture du Québec, par ailleurs professeure associée à l’Université du Québec à Montréal.

Aux côtés de Madame Beaudoin, siègent actuellement les membres suivants :

- Mme. Biserka Cvjeticanin, ancienne ministre adjointe de la Culture de Croatie, Directrice de recherches à l’Institut des relations internationales (IMO) de Zagreb

- Mme. Aminata Traoré, ancienne Ministre de la Culture du Mali, sociologue

- M. Aldo Ferrer, ancien Ministre de l’Économie de la République d’Argentine, professeur émérite à l’Université de Buenos Aires

- M. Abdoulaye Elimane Kane, ancien Ministre de la Culture du Sénégal, professeur à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar

- M. Ahmed Khaled, ancien Ministre de la Culture de Tunisie, homme de lettres, professeur agrégé de littérature arabe

- M. Sérgio Mamberti, Secrétaire d'État aux Politiques culturelles du Brésil, comédien et homme de théâtre

- M. Pierre-André Wiltzer, président du conseil d'administration de l'Agence française de développement, ancien Ministre délégué à la Coopération et à la Francophonie (France)

- M. Edgar Montiel, chef de la section Culture et Développement (Division des Politiques Culturelles) à l’UNESCO

- M. Jean Digne, président du Musée du Montparnasse et de l'association Hors Les Murs (Association nationale pour le développement des arts de la rue et des arts de la piste)

- M. François de Bernard, président de l’association GERM.


Ce Conseil d’orientation sera étendu prochainement à d’autres personnalités politiques, économiques et culturelles internationales.

Les missions de ce Conseil d’orientation sont les suivantes :

1. Définir, sur une base annuelle, les orientations stratégiques générales du GERM en termes de programmes de recherche, de formation, d’édition et de participation au débat public national, international et multilatéral sur les mondialisations ;

2. Soutenir directement et indirectement les initiatives et réalisations du GERM, qu’il s’agisse de conférences internationales, de rapports effectués pour des organismes publics, de missions d’expertise, de publications sur des supports traditionnels ou multimédia;

3. Contribuer au développement et à la consolidation des liens du GERM avec les administrations publiques, les organismes multilatéraux, les gouvernements, les collectivités, les entreprises et les fondations, en particulier par une aide à l’élaboration de partenariats institutionnels et financiers ad hoc.


Notez ce document
 
 
 
343
Moyenne des 343 opinions 
Note 2.43 / 4 MoyenMoyenMoyenMoyen

Commentez ce document





Vos informations personnelles resteront confidentielles




RECHERCHE
Mots-clés   go
dans 
Traduire cette page Traduire par Google Translate
Partager

Share on Facebook
FACEBOOK
Partager sur Twitter
TWITTER
Share on Google+Google + Share on LinkedInLinkedIn
Partager sur MessengerMessenger Partager sur BloggerBlogger


Autres rubriques
où trouver cet article :