Ref. :  000000072
Date :  2001-01-25
Language :  French
Home Page / The whole website
fr / es / de / po / en

Fractures (résorber les --- )

Fractures

Keywords : 


Les organisateurs de Davos sont inquiets. Non seulement ils souhaitent, au sein de leur Forum, définir le cadre d’un "futur global" dans lequel seraient pensés les moyens de "soutenir la croissance", mais encore ils ont mis à l’honneur cette année la question de ces "fractures" de tous ordres qu’il s’agirait de résorber, réparer, surmonter. Entre pays développés et en développement ; entre pays disposant d’un système de santé organisé et ceux dans lesquels l’environnement sanitaire "le plus basique" n’existe pas ; entre ceux qui ont accès aux «NTIC» et ceux pour qui il ne s’agit que d’un rêve éloigné ; voire entre ceux qui savent et ceux qui ne savent pas. La fracture est à l’honneur sous toutes ses espèces : numérique, sociale, économique, culturelle, sanitaire, ethnique, religieuse, éthique et, bien sûr, politique.

On comprend que cette préoccupation est guidée par le souci permanent des major players (des grands acteurs du monde) de se confronter – à un moment où ils ont l’opportunité de se retrouver pour en débattre – aux "challenges majeurs que rencontre l’Humanité", rôle que le Forum Economique Mondial estime assumer depuis plus de trois décennies, sa mission étant ainsi définie par lui-même : "Comment améliorer l’état du monde". Pour autant, cette louable interrogation sur les "fractures" (posée en thème principal du Forum de 2001) n’est pas sans susciter des questions sur le sens de sa formulation, sur l’utilisation qui en est faite et sur la portée réelle du débat convoqué. En effet, la métaphore médicale des docteurs du monde n’est nullement anecdotique. Aussi la question devient-elle, à un certain moment : mais pourquoi donc advient-elle ainsi ?

Peut-être parce que, pour l’homme de pouvoir soucieux de le maintenir et de le pérenniser, il est essentiel de dire comment le monde est clivé, comment il s’organise et selon quelles divisions, classements, compartiments, enfin : fractures – mot qui revêt de surcroît des significations bien spécifiques et très instrumentales. Débattre des fractures plurielles du monde (la numérique, la sociale, la financière, la sanitaire…), c’est en effet transmettre au monde deux messages simultanés. Le premier est que l’émetteur est bien en mesure de dire le monde, et de le dire tout entier (dans sa "globalité" et dans sa "vérité") – c’est-à-dire qu’il domine son concept, s’attirant de la sorte le respect de tous les autres hommes qui ne connaissent du monde que des bribes locales, des images floues, des sons trompeurs (pauvres know-nots errant dans le labyrinthe de l’ignorance). Le second message du maître des fractures, c’est qu’il se montre d’une infinie compassion pour le monde, en nommant ainsi tous les objets de désarroi, de détresse, de malheur que sont les inégalités entre les hommes – cette compassion apparaissant naturellement comme un gage de bonté qui doit attirer un supplément de sympathie envers celui qui la manifeste.

D’une certaine façon, une fois ce message efficacement expédié par ceux qui sont aussi les maîtres des technologies et des informations, le contenu du débat même sur "les fractures", sur le fait de savoir à quel point elles seraient graves, profondes, étendues, multiples (pour filer la métaphore médicale), tout cela n’a plus guère d’importance. Pas plus que n’ont d’importance véritable, au bout du compte, les résultats effectifs de tels débats et séminaires sur l’élaboration de ces "solutions globales" qui permettraient de résorber les fractures (bridging the divides). Car, seul compte, en définitive, que celui qui est capable de dire les fractures du monde puisse bien, effectivement, prétendre, sinon au titre de "maître du monde", tout au moins à celui d’"acteur global" ayant manifesté sa sensibilité aux inégalités de ce monde.

C’est à l’aune de cette rhétorique que l’on peut aujourd’hui entendre la vive préoccupation davosienne pour les fractures multiples du monde, promue comme thème majeur de son Forum 2001. En effet, Davos est vivement contesté, et de manière croissante depuis plusieurs années, de l’extérieur par de nombreux mouvements et ONG internationaux, et de l’intérieur même par un nombre croissant de "décideurs" qui prennent leurs distances avec une manifestation jugée trop arrogante et peu favorable à leur image. Devant cette double ligne de fracture (!) qui s’est créée entre lui et une partie de "la société civile", le Forum répond en projetant sur la scène du monde la dramaturgie des fractures comme objet d’intérêt général, focalisant toute l’attention au titre d’une moralité fort correcte. Cette stratégie lui permet de répondre à sa manière et par avance aux détracteurs qui se mobilisent pour obtenir qu’il cesse ses activités. En mettant à l’écart le discours de la satisfaction triomphale, et en promouvant à la place celui de la préoccupation médicale, le Forum Economique Mondial s’engage sur une voie qui n’est autre que celle d’une relance programmée, articulée sur une thématique fort présentable, relayée par une imagerie positive, et dont l’objectif n’est autre que celui d’une "croissance soutenue"… de ses activités futures.


Rate this content
 
 
 
Average of 63 ratings 
Rating 2.32 / 4 MoyenMoyenMoyenMoyen
Same author:
 flecheLeçons de la « Grippe espagnole » de 1918-1919
 flecheL’intelligence de la bibliothèque publique
 flecheTriomphe de la post-citoyenneté
 flechePublication de L'Homme post-numérique
 flecheCharlie : comment répondre au défi ?
 flecheDigital Domination
 flecheAcerca de los Megaproyectos en Uruguay
 flecheEurope, Maghreb, Machrek : Que faire ensemble du monde euro-méditerranéen, maintenant et pour les dix prochaines années ?
 flecheWhy the need for a Universal Declaration of Democracy?
 flecheThe meaning of “carnage”?
 flecheLa « culture numérique » : à problématique « nouvelle », approches et solutions différentes ?
 flechePiratage (Modifier l'approche du ---)
 flecheDiversité culturelle et dialogue interculturel : confusion ou exigence ?
 flechePiratage (modifier l’approche du ---)
 flecheRéévaluer « l’économie de la création » à l’âge de la dématérialisation numérique
 flecheAbstract of a keynote speech at the "Dialogos da Terra no Planeta Agua" (November 26-28, Minas Gerais - Brazil)
 flecheCosmopolitical approach to Water
 fleche« Fin d’un monde » ou crise de son modèle ?
 flecheLa culture pour rendre le monde vivable
 flecheTransparence (Révélation de l’opacité, mondialisation de la --- ?)
 flechePour une éducation à la diversité culturelle et au dialogue interculturel
 fleche10 Thesis about the present meaning and orientation of Global research
 flecheTravail et emploi : la confusion permanente
 flecheCultural diversity
 flecheLa Convention sur la diversité culturelle reste à mettre en œuvre!
4 tâches prioritaires pour la société civile

 flecheCultures et mondialisations : les sons de la diversité

 flechePhilosophie des mondialisations et mondialisation de la philosophie

 flecheLaw of Globalization and/or globalization(s) of Law ?
 flecheAltermondialisation
 flechePauvreté et Violence
 flecheDiversité culturelle : un projet cosmopolitique
 flecheFor an offensive concept of cultural diversity
 flecheCultural diversity, globalisation and mondialisations
 flecheLa Puissance du rituel mondial
 flecheWord Social Forum n°5 : A trial of truth
 flecheComercio de la democracia, democracia del Comercio
 flecheOMC : la refondation ou la fin ?
 flecheFor a reassessment of the concept of cultural diversity
 flecheWar, the supreme stage of poverty?


 fleche‘Fight against poverty’: for a new order


 flecheGlobal and mondial
 flecheTowards a philosophical pedagogy of NICTs
 flecheThe critical sharing of globalisation(s) could be achieved by appropriate intercultural education and training
 flecheAway with "anti-globalisation"
 flecheJohannesburg (Le risque de...)
 flecheQue peut être "l'exception culturelle" ?
 flecheLa diversité culturelle : du consensus mou au projet politique
 flechePrivatisation or sharing of cultural identities and diversity?
 flecheMorale et politique
 flecheTemps fragiles
 flecheDématérialisation de l’argent, déresponsabilisation du sujet politique
 flecheDématérialisation de l’argent
 flecheLe GERM : un laboratoire de la diversité culturelle pour comprendre «la globalisation» et les mondialisations
 flecheLa Bonté des maîtres du monde
 flecheProblématique des mondialisations
 flecheLe Monde est-il un village ?
Et peut-il être une Cité ?

 flecheLe cas Napster
 flecheDemocracy
 flecheGlobalisations
 flecheLa controverse de Gênes
 flecheOSCI
 flecheUnemployment
 flecheEconomie de la matrice, cosmopolitique de la diversité
 flecheLe cheval de Troie des Amériques
 flecheThe Napster affair
 flecheDomination
 flecheRien de nouveau sous le Soleil noir de la mondialisation
 flecheDe la mondialisation aux mondialisations : domination ou partage du monde ?
 flecheLe Monde en perspective
 flecheGlobal Village
 flecheGlobalisation : the law of the strongest ?
 flechePour une ''philosophie des mondialisations''
13
SEARCH
Keywords   go
in