Ref. :  000040589
Date :  2016-11-23
Language :  French
Home Page / The whole website
fr / es / de / po / en

De quoi le droit à la ville est-il le nom ?

Author :  Coredem

Le droit à la ville a connu de nombreux soubresauts, aller-retours, interprétations, appropriations. De la faculté de Nanterre dans les années 60, aux favelas de Rio, en passant par les groupes autogérés allemands ou encore l’ONU Habitat, beaucoup d’acteurs différents revendiquent le droit à la ville.

Il est certes intéressant qu’un concept vive. Rien de plus inutile que des principes énoncés dans un livre sans aucune application pratique. Bien entendu, c’est souvent dans cette phase d’atterrissage dans le réel que les dissensions interviennent. Inutile pour certains mouvements sociaux, indispensable pour d’autres, certains n’utilisent pas ce terme mais pourtant en déclinent concrètement ses composants. D’aucuns, en revanche, se servent de ce concept pour le dénaturaliser de son potentiel émancipateur tel qu’il avait été pensé par Henri Lefebvre.

Comment y voir clair ? Comment savoir ce que veulent des acteurs se revendiquant du droit à la ville ? Et comment faire le lien entre des militants, chercheurs, pouvoirs locaux qui sans en parler directement, essaient de mettre en place concrètement cette utopie indispensable qu’est le droit à la ville ?

Cette publication, grâce à la contribution de nombreux auteurs, est le résultat de ces interrogations.




Si vous ne pouvez pas visualiser ce document, cliquez ICI


Si vous ne pouvez pas visualiser ce document, téléchargez Adobe Reader en cliquant ICI



Rate this content
 
 
 
SEARCH
Keywords   go
in