Ref. :  000031723
Date :  2009-05-27
Language :  French
Home Page / The whole website
fr / es / de / po / en

La corruption dans le domaine de l’éducation : un problème mondial selon un nouveau rapport de l’UNESCO

Author :  UNESCO

Un ouvrage de l’UNESCO publié aujourd’hui en français tire la sonnette d’alarme : détournements de fonds, appels d’offres truqués, perception illégale de droits d’inscription, fraude aux examens, et autres pratiques malhonnêtes nuisent gravement aux systèmes d’éducation du monde entier.


L’ouvrage intitulé "Ecoles corrompues, universités corrompues : que faire ?" est le fruit de plusieurs années de recherches sur les thèmes de l’éthique et de la corruption menées par l’Institut International de Planification de l’Éducation (IIPE) de l’UNESCO. Ce document analyse la nature et l’ampleur du problème, ainsi que son coût pour la société, et il propose des solutions pour y répondre. Le rapport qui se fonde sur l’expérience de plus de 60 pays s’appuie sur des informations fournies par les ministères concernés, les organismes de développement et les instituts de recherche nationaux.

L’ouvrage, qui présente plusieurs études de cas menées dans toutes les régions du monde, montre la grande diversité de ces pratiques de corruption qui existent aussi bien dans les pays riches que dans les pays pauvres. Il indique par ailleurs que les détournements de fonds attribués par les ministères de l’Éducation aux établissements scolaires peuvent représenter jusqu’à 80 % du montant total des dépenses non salariales. Il mentionne que 5 % à 15% des traitements versés au personnel enseignant peuvent être destinés à des enseignants fantômes. On y apprend aussi que les pots-de vin et autres pratiques malhonnêtes qui entachent le recrutement et la promotion des enseignants se traduisent par une baisse de la qualité de l’enseignement, tandis que les perceptions illégales de droits d’inscription et autres frais illégaux dissuadent les parents de scolariser leurs enfants et conduisent de nombreux élèves à abandonner l’école.

D’après l’ouvrage, dans l’enseignement supérieur, la corruption se traduit par des pratiques frauduleuses dans le domaine de l’éducation transfrontalière, par l’apparition de fausses universités délivrant de faux diplômes et par des octrois frauduleux d’habilitation d’enseigner. Une pression très forte s’exerce sur le monde académique dans ce cadre, comme s’en est fait largement l’écho la presse française au cours des dernières semaines. Or « la fraude académique met en danger la crédibilité et l’utilité des systèmes d’évaluation en place et la valeur des diplômes, créant une méfiance envers le système universitaire en général ».

Les auteurs du rapport, Jacques Hallak et Muriel Poisson, fournissent plusieurs exemples de pays où l'adoption de mesures relativement simples a permis de limiter ces pratiques. Ainsi, en 2003, en Argentine, lors de l’attribution d’un marché public concernant plus de 3 millions de manuels scolaires, le ministère de l’Education, des Sciences et de la Technologie (MEST) et 48 maisons d’édition ont signé un pacte d’intégrité (PI) dont les règles visent à supprimer toute incitation à la corruption ou à la fraude.

Selon les auteurs, le leadership et la volonté politique au plus haut niveau des gouvernements sont essentiels. Par ailleurs, l’existence de systèmes de réglementation plus transparents, des capacités de gestion accrues visant à une meilleure responsabilité et une meilleure appropriation du processus de gestion peuvent contribuer à éradiquer la corruption au sein des systèmes éducatifs. Ils formulent également une série de recommandations quant à la façon d'aborder ce problème, les principales étant les suivantes :

• L’adoption de normes et de règles claires et de procédures transparentes, ainsi que la définition d’un cadre d’action précisant les responsabilités des différents acteurs en matière d’octroi, de distribution et d’utilisation des ressources destinées à l’éducation. Ainsi, L’Ordre des enseignants d’Ontario (Canada) a édicté des « normes éthiques » et des « standards de bonnes pratiques », dont l’application s’appuie sur une procédure clairement définie.
.
• L’amélioration des compétences en matière de gestion, de comptabilité, de suivi et d’évaluation du personnel administratif et des autres acteurs, y compris les associations de parents d’élèves, les syndicats et les autres parties prenantes issues de la société civile. On peut noter en ce domaine la réussite de la réforme de la gestion des enseignants à Bogota (Colombie). Ce succès repose sur la mise en place de processus transparents de nomination et d’affectation du personnel, et de systèmes de vigilance accrus en la matière.

• L’élargissement de l’accès à l’information afin d’encourager la participation, la responsabilisation et la surveillance par la société. Les entités les plus proches du terrain, à savoir les établissements, doivent être suffisamment informées pour être non seulement capables de détecter les pratiques frauduleuses, mais aussi pour réclamer ce qu’elles sont en droit de recevoir. L’exemple de la mise en application du droit à l’information en Inde, offre un exemple concret du succès obtenu par un groupe de paysans et de travailleurs pour exercer un véritable contrôle social sur l’utilisation des ressources publiques.



- Liens utiles : IIEP - International Institute of Educational Planning


- Contact :
Marie Christine PINAULT DESMOULINS, UNESCO Bureau de l’information du public, +33 (0)1 45 68 17 07, mc.pinault-desmoulins@unesco.org


Rate this content
 
 
 
Average of 20 ratings 
Rating 2.95 / 4 MoyenMoyenMoyenMoyen
Same author:
 flecheWhen neuroscience meets AI: What does the future of learning look like?
 flecheSpearheading a global conservation movement: Marine World Heritage 2018 annual report
 flecheWorld poverty could be cut in half if all adults completed secondary education
 flecheUNESCO publishes first status report on ocean sciences around the world
 flecheNumber of World Heritage properties in each State Party
 fleche"Artistic freedom is complementary to press freedom": interview with Deeyah Khan, Goodwill Ambassador
 flecheIs wastewater the new black gold?
 flecheRobert Badinter sur l'antisémitisme : tirer les enseignements de l'histoire
 flecheEdgar Morin : enseigner la complexité
 flecheOut of date textbooks put sustainable development at risk
 flecheWorld Heritage in the High Seas. An Idea Whose Time Has Come
 flecheMigration an opportunity, not a threat to sustainable development
 flecheWorld Heritage Committee opens in Istanbul
 flecheAcidification des océans
 flecheUNESCO eAtlas of Gender Inequality in Education
 flecheWater and jobs, facts and figures
 flecheWater and jobs
 flecheFrançois Taddéi: we have more computing power in our pockets than NASA had for the moon landing
 flecheOverview of gender parity in education
 flecheTwice as many girls as boys will never start school
 fleche40% don’t access education in a language they understand
 flecheUNESCO and the European Commission join hands in promoting cultural routes for sustainable development
 flecheUNESCO Report on racism and discrimination in international football presented at the European Club Association
 flecheWorld Radio Day 2016 celebrates radio as a lifeline in times of disaster and emergency
 flecheUNESCO SCIENCE REPORT towards 2030
 flecheA New Strategy Reinforces Protection of Heritage at Risk
 fleche4th World Congress of Biosphere Reserves
 flecheUNESCO presents new finance model that could triple the availability of textbooks
 flecheGlobal initiative launched to counter the destruction and trafficking of cultural property by terrorist and organized crime groups
 flecheLa célébration de la Journée internationale du Jazz en RDC
 flecheSyrian journalist Mazen Darwish winner of UNESCO/Guillermo Cano World Press Freedom Prize
 flecheLaunch of the 2015 Education for All Global Monitoring Report
 flecheLaunch of the World Water Development Report in New Delhi
 flecheGender-based violence in and around schools prevents millions of children worldwide from fulfilling their academic potential
 flechePhysical education for healthier, happier, longer and more productive living
 flecheTen years after the 2004 tsunami, the Indian Ocean is better prepared to avert disaster
 fleche"Culture, Creativity and Sustainable Development". Declaration adopted at the 3rd UNESCO World Forum
 flecheIrina Bokova congratulates Professor Maryam Mirzakhani, first female mathematician to win the Fields Medal

 flecheArchival study traces the history of a wealthy Venetian family

 flecheThe Right To Education - Law and Policy Review Guidelines
 flecheSmall Island Developing States Youth Global Day of Action
 flecheCERN and UNESCO: 60 years of science for peace
 flecheAid to education down 10% since 2010
 flecheThe Bahamas ratifies World Heritage Convention, completing ratification by Latin America and Caribbean Region
 flecheUNESCO History
 flecheWorld Day for Cultural Diversity for Dialogue and Development
 flecheVideo Message from Director-General of UNESCO on the occasion of World Press Freedom Day
 flecheGlobal Citizenship Education: Preparing learners for the challenges of the twenty-first century