Ref. :  000025763
Date :  2006-09-29
Language :  French
Home Page / The whole website
fr / es / de / po / en

Région, identité et diversité culturelle

Ce texte est un papier préparé pour les Rencontres Interrégionales
« Régions et diversité culturelle : une dynamique européenne et mondiale »
(Lyon, les 28 et 29 septembre 2006)

Author :  Béla Bokor


Keywords : 


Les notions employées dans le titre de mon exposé sont décisives pour la qualité de la vie des individus et des communautés. Dans la vie quotidienne, la région a un rôle de plus en plus important en tant qu’espace vital autonome et démocratique. Mais l’utilisation de l’espace régional ne peut être assurée qu’à condition que l’identité et la riche palette culturelle de ceux qui y vivent s’y reflètent.

Les processus de globalisation ont considérablement ébranlé les formes d'identité jusqu’ici valables , et ce dans plusieurs domaines. Pour que l’identité culturelle puisse influencer les fonctionnements et les développements du quotidien, il faut renforcer le lien local et régional.
Il faut parler du "réseau des identités" avec une prise de conscience toujours croissante et prenant appui sur celui-ci, il faut préserver la diversité culturelle et ainsi renforcer la compréhension globale entre les nations, entre les peuples.

L’identité est une notion globale qui change avec le temps et dépend de nombreux facteurs. Il faut souligner que l’identité est fondamentalement déterminée par les rapports sociaux et économiques. L’une des caractéristiques de l’identité est justement le fait qu’elle n’est pas une chose donnée une fois pour toutes, mais influencée dans son évolution par les changements sociaux. Ceux-ci ébranlent les formes valables qu’elle avait développées jusqu’à présent : c'est alors que l’on parle de la crise des identités et de la recherche de nouvelles identités. Je conçois l’identité comme un lien à la communauté qui se fonde sur des caractéristiques, des valeurs, sur un sort et des intérêts communs et qui représente une certaine identité au sein d’une population. L’homme doit être cosmopolite même dans un lieu donné. La tolérance est la base de la coexistence des communautés, et c’est de cette façon que l’on peut aspirer à une unité dans la diversité, qui est d'ailleurs ce que vise la devise européenne "Unis dans la diversité". L’identité est une catégorie complexe. Elle contient des niveaux de hiérarchie, sa manifestation est complexe, et elle relève entre autres de la culture, des traditions, des régions géographiques, de facteurs économiques et juridiques.

Il faut mettre l’accent sur l’importance du dialogue culturel plus intensément que cela n’a été fait jusqu’à présent, en raison des plus grandes possibilités de rencontre et de communication interculturelles. Le processus de l’apprentissage de la culture (le besoin du life long learning) est devenu au moins aussi important que la culture elle-même. Pour transmettre la culture, il faut des connaissances professionnelles, des méthodes, des procédés, des moyens modernes et adaptés. Le but est que la culture elle-même devienne un moyen qui donne à l’individu la capacité de faire la sélection. On a besoin de réseaux confirmés et de nouveaux réseaux culturels régionaux. Les communautés n’ont pas suffisamment d’événements qui leur permettent d’affirmer leur identité régionale. Il faut mobiliser de nouvelles motivations et animer la rencontre des cultures pour que se développent un dialogue et des échanges durables.

Une des clés de la capacité de choisir entre les cultures des espaces locaux et globaux, d’une part, et d’autre part, entre le précieux et le non précieux, se cache dans les systèmes qui transmettent la culture régionale. Pour cela, il est besoin de stratégies culturelles, de modèles et d’expériences fondés sur la coopération interrégionale. Plusieurs expériences régionales demeurent en Europe inexplorées. Le grand nombre des exemples et des méthodes utilisables caractérise l’activité du Comité Culturel de l’Assemblée des Régions Européennes et de l’Equipe des Alpes et de l’Adriatique. Augmenter les investissements culturels devrait permettre aux espaces culturels d’être plus vifs, plus colorés. Pour renforcer ce processus, peuvent agir de façon considérable les programmes intitulés Capitale Culturelle de l’Europe, les sites du Patrimoine Mondial, ainsi que les événements européens qui représentent autant de synthèses multiculturelles.

La ville où j’habite, Pécs, accueillera en 2010 la série de programmes de la Capitale Culturelle de l’Europe. Grâce à ses dispositions géographiques et multiculturelles, la ville et la région établissent des ponts culturels non seulement avec la culture balkanique (Istanbul), mais aussi avec la culture allemande (Essen). Atteindre le but visant à réévaluer les régions culturelles est possible si d’une part, on engage la responsabilité des communes et des communautés locales et, d’autre part, on attire de nouveaux investisseurs économiques. La multiplication des investissements économiques et le concours actif des acteurs culturels des régions, doivent être accompagnés d’une action qui vise à contraindre les acteurs politiques des régions et des Etats à mettre en place une véritable politique de protection et de soutien à la culture. On cherche donc des investissements, des „investisseurs” culturels dans les régions ainsi revalorisées. Les investissements culturels peuvent avoir un profit plus grand que jusqu’ici. A condition que les activités et les espaces culturels soient réévalués. Les deux directions principales des investissements sont les plans des espaces culturels de développement et les espaces organisant la mise en oeuvre des projets.


Les espaces de développement devant bénéficier des investissements se situent à divers niveaux:

- le plan régional
- le plan territorial interrégional
- le plan national – étatique
- les plans des cultures des minorités
- les plans des domaines professionnels des arts

Les plans des espaces de mise en oeuvre et d’organisation sont:

- les espaces locaux (ville, village)
- les micro-régions
- les espaces de grandeur moyenne
- les espaces régionaux


Il faut renforcer les systèmes régionaux transmettant la culture et les réseaux culturels. Il faut augmenter aussi le rôle de contrôle culturel, puisque la globalisation ne peut et ne veut pas gérer comme valeur, la diversité régionale et locale, la rélèguant à l’arrière-plan et la dévalorisant même.
Au cours des années futures, il sera fondamental de distinguer et de séparer l’industrie culturelle des prestations socioculturelles.
Le droit de s’instruire est un des droits universels de l’humanité, les Etats et les collectivités locales ont la responsabilité commune de faire en sorte que l’instruction et les prestations socioculturelles de leurs citoyens soient financés par les deniers publics.

On a besoin d’expériences et de modèles de coopération culturelle interrégionale. Il faudrait que l’on puisse faire valoir la devise "Unis dans la diversité" de l’Union comme un défi non seulement continental mais également global. Pour cela, ici, en Europe, des régions européennes ont déjà élaboré et mis en place des modèles institutionnels, tels que l’Assemblée des Régions d’Europe l’Equipe des Alpes et de l’Adriatique ou la Communauté des Provinces du Danube. Grâce aux investissements, on peut accélérer le développement d’un espace culturel européen uni et la présentation de la sythèse multiculturelle européenne. En 2010, à Pécs, Capitale culturelle de l’Europe, nous montrerons comment l’Europe adopte par exemple la culture riche des Balkans, en intégrant ainsi une région de l’Europe centrale et orientale multinationale. Il faut optimiser le dialogue permanent des espaces culturels interrégionaux par tout appui possible, qu’il soit communautaire, professionnel, local ou régional.
Pour reformuler le prestige interrégional et international des processus et des activités culturels, il est nécessaire d’établir d’urgence une équipe internationale constituée d’experts ayant à leur actif des expériences interrégionales, des représentants de l’UNESCO et des chercheurs.

Pensez sur le plan global et agissez sur le plan local ; développez sur le plan régional.



Rate this content
 
 
 
Average of 34 ratings 
Rating 2.50 / 4 MoyenMoyenMoyenMoyen
13
SEARCH
Keywords   go
in 
Translate this page Traduire par Google Translate
Share

Share on Facebook
FACEBOOK
Partager sur Twitter
TWITTER
Share on Google+Google + Share on LinkedInLinkedIn
Partager sur MessengerMessenger Partager sur BloggerBlogger
Other items
where is published this article: